Thailande Tourisme

Mardi, 27 Septembre 2022

slide-thailande-tourisme-6.jpg
Vous êtes ici : Forum
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La construction de notre maison étape par étape
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Forum relatif aux questions sur l'expatriation et la vie en Thailande

SUJET: La construction de notre maison étape par étape

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1868

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Jean écrit:
En plus il me semble percevoir que t'a une charpente métallique. C'est écolo.

Tiens le troll de service est de retour. Tes interventions sont aussi en version "bricoleur du dimanche", rien de bien solide....
Mais bon je sens que tu vas me surprendre et m'expliquer en quoi une charpente métallique serait moins ou d'avantage écologique d'une charpente en bois ?

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1869

  • Administrateur
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Thailande Tourisme
  • Message: 217
  • Karma: 8
Jean,

Quel dommage de venir pourrir une conversation si intéressante avec des remarques aussi inutiles que déplacées !!

Cela ressemble très fortement à une tentative de trollage ! Enfin...vu la qualité et la contenance des messages, tu dois plutôt être du genre "troll newbie" !!

Supermotard et Loei-Issan sont très sympa et patients...mais si tu souhaites participer, fais-le en apportant des éléments intéressants, et non en essayant de lancer de pauvres polémiques.

Merci de ta compréhension !
Dernière édition: il y a 11 ans, 1 mois par Administrateur.

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1870

  • Jean
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Message: 43
  • Karma: 0
J’arrête de " pourrir " vos discutions hautement intéressante. A un de ces jours si Dieu le veux.

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1878

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Jean joue les poils à gratter. Même si ça démange, c'est parfois utile parce que cela nous amène à développer des idées et à expliquer pourquoi tel ou tel choix a été fait. Ceci dit, pour la qualité du contenue du site, je comprends parfaitement Mickaël qui lui se met dans la peau des internautes qui le visitent et qui peuvent être rebutés par des réflexions d'un niveau peu en rapport avec leurs attentes...

D'autant que le post de notre ami constructeur est d'un très grand intérêt et qu'il est réalisé avec intelligence, compétence, volonté manifeste de bien faire, qu'il est rédigé dans un très bon français et qu'il doit intéresser nombre de gens. J'ai même parfois un peu honte d'intervenir tant mes propos font pales figures par rapport aux siens.

Là où je pense tout de même apporter une plus valu c'est au sujet de l'aspect maison confortable, économique à l'usage et respectueuse de l'environnement, puisque c'est l'objet de mon travail depuis maintenant près d'un an.

Pour répondre à la question des charpentes métallique, en fait leur inconvénient est que le métal conduit fort bien la chaleur. Mais avec une mise en œuvre adapté, on peut éviter qu'une telle charpente ne constitue une multitude de ponts thermiques. Pour cela, il faut placer ce que l'on appelle des ruptures de pont thermiques c'est à dire qu'il faut pas que les pièces métalliques soient en contacte directe avec par exemple la double paroi intérieure. Des pièces en bois ou en PVC peuvent faire l'affaire. En outre, le toiture dans son ensemble doit être extrêmement bien ventilé, par exemple grâce à des aérations basses et haute. Ce que je prône dans mon livre, c'est la toiture carrément séparée, mais c'est éloigné de ce dont les Thaï sont habitués et cela ne peut être réalisé que dans le cadre d'une conception d'ensemble du bâtiment.

Pour les gravas, ce que propose notre ami me semble vraiment bien. J'apprécie énormément sa posture raisonnée et organisé. Franchement, par rapport à ce que l'on voir communément en Thaïlande, il y a un bénéfice manifeste à faire appel à une personne ayant sa disposition d'esprit...

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1886

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Certains peuvent penser que j'exagère, qu'en cherchant bien, on trouve toujours des mal façons où que l'on se trouve, y compris en France. Mais je ne fais pas plus de 2 mètres en sortant de chez mon ami pour vous dénicher ces quelques perles parmi bien d'autres :

Ici, une gouttière a été posée. Mais en pente négative c'est à dire que l'eau est conduite non pas vers la descente vers l'extrémité sans évacuation. En plus, il y a une flèche, ce qui fait que l'eau stagne des jours au centre et que le tout donne une parfaite nurserie à moustiques qui pullulent dans la cours. Ce devait être une cuisine extérieure, mais avec les moustique elle est devenir inutilisable. Comme la gouttière au point le plus bas est prise dans le béton (si, si !) impossible de rectifier le pente sans tout casser. J'ai donc été contraint de placer un tube de fuite eu milieu et de le raccorder sur l'évacuation !

En suite, la cours a été carrelée. On a demandé qu'une pense soit faite pour que l'eau s'écoule vers l'évacuation. Mais près du mur, la pente est inversé sur toute la longueur. En plus, aucun carrelage n'a été posé en bas du mur, du coup, à chaque pluie, c'est à dire chaque jour en ce moment, le mur s'imbibe d'eau et des champignons ont commencés à pousser dessus... J'ai du reprendre toute cette partie pour faire une pente dans le bon sens et poser du carrelage en bas du mur. je n'avais jamais posé de carrelage auparavant, mais mon travail est mieux fait que celui de l'artisan...

Une pompe à eau a été posée ainsi qu'un tank (parce que bien sûr, il y a des coupures d'eau deux à trois fois par jour, comme les coupures d’électricité d'ailleurs). Evidemment, une fois les ouvriers partis, on s'aperçoit qu'il y a des fuites à plusieurs endroits. Ruban téflon, silicone et scotch devront être posés pour limiter les dégâts.

Une machine a laver est mise, Je propose de tirer une alimentation électrique. Je pense à la placer sous baquettes. On me dit que les ouvriers vont le faire. Il le font, mais sans baquette, en tordant les filles et en piquant parfois les fixations dans l'isolant ! Là, je ne suis pas encore intervenu, mais je vais devoir tout refaire si je ne veux pas finir par prendre le jus.

Tous ces travaux ont été effectués par des artisans. Nous avons choisie le plus cher pour avoir de meilleurs chance que le travail soit bien fait et j'ai personnellement, doublé le salaire des ouvriers (+ 300 bahts par jours par personne) par équité et pour qu'il aient envie de bien faire. Mais ça ne suffit manifestement pas. Quand aux ouvriers d'une grande chaîne de bricolage que tout le monde connait ici, ils semblent plus professionnels, mais fuites et ligne électrique consternantes sont de leur fait.

Voyez vous-mêmes :
Pièces jointes:

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1888

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Oups, j'aurais dû me relire avant de valider... Bonjour les coquilles !

Enfin...

Autre exemple, à 100 m de la résidence où nous vivons. Il y avait une sorte de marécage. Ils ont remblayé avec le limon gras, mouvant et sans tenue typique de la région de Bangkok. Ils ont posé quelques piliers sur la longueur. Ils ont glissé entre chacun quelques plaques même pas jointives ni de niveau, ni solidarisées avec les piliers... Puis ils ont relié les piliers entre eux par une poutre en béton et ils ont prolongé les piliers vers le haut. Ils ont élevé des murs entre les piliers sans même chevaucher les parpaings... le tout est sensé contenir le remblai qui se trouve derrière et sur lequel va probablement être édifié un bâtiment ! Jean nous dirait probablement que ça suffit, que ça va bien tenir 4 ans...

Pourquoi tous ces exemples dans un post qui montre comment construire une maison proprement en Thaïlande ? Pour dire combien ce que fait Loei Issan est méritant, je dirais même exceptionnel et pourquoi sa méthode est à suivre.
Pièces jointes:

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1890

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Holala merci Supermotard mais n'en rajoute plus mes chevilles sont prêtes à exploser....
Non je ne suis pas le seul à travailler de cette manière (ou alors de ceux que tu as rencontré), il y a quand même quelques artisans qui maîtrisent parfaitement leurs savoir-faire mais ils sont généralement très demandés et bossent essentiellement sur des projets dont les budgets sont généralement bien plus élevés que nos modestes villas de 40, 50 ou 60,000 euros. Mais bon, il en faut pour toutes les bourses et comme tu le dis si bien, pour tous les goûts puisqu'il y en a qui aime même se la jouer "petite soeur des pauvres". Chacun sa vision et son respect des choses. Moi je parle de maison quand d'autres parlent de baraques ou encore de Femme et non pas de simple copine castratrice.

Tes photos sont pas mal mais la dernière est quand même édifiante. Pour ma part Bangkok et sa région est bien un des derniers endroits où je voudrais décrocher un chantier. Toute cette mégapole est construite sur d'anciens marais. Les sols y sont très instables. La ville s'enfoncent d'ailleurs d'au moins 1 centimètres par an, plus à certains endroits. Et c'est sans perler de la possible montée des eaux qui inondera inexorablement plusieurs régions. Si vous désirez investir dans la capitale thaïlandaise regarder pour une rentabilité à court et à moyen terme, conseil d'ami.

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1892

  • THT
  • Hors ligne
  • Nouveau membre
  • Message: 9
  • Karma: 0
Supermotard écrit:
Certains peuvent penser que j'exagère, qu'en cherchant bien, on trouve toujours des mal façons où que l'on se trouve, y compris en France. Mais je ne fais pas plus de 2 mètres en sortant de chez mon ami pour vous dénicher ces quelques perles parmi bien d'autres :

Ici, une gouttière a été posée. Mais en pente négative c'est à dire que l'eau est conduite non pas vers la descente vers l'extrémité sans évacuation. En plus, il y a une flèche, ce qui fait que l'eau stagne des jours au centre et que le tout donne une parfaite nurserie à moustiques qui pullulent dans la cours. Ce devait être une cuisine extérieure, mais avec les moustique elle est devenir inutilisable. Comme la gouttière au point le plus bas est prise dans le béton (si, si !) impossible de rectifier le pente sans tout casser. J'ai donc été contraint de placer un tube de fuite eu milieu et de le raccorder sur l'évacuation !

En suite, la cours a été carrelée. On a demandé qu'une pense soit faite pour que l'eau s'écoule vers l'évacuation. Mais près du mur, la pente est inversé sur toute la longueur. En plus, aucun carrelage n'a été posé en bas du mur, du coup, à chaque pluie, c'est à dire chaque jour en ce moment, le mur s'imbibe d'eau et des champignons ont commencés à pousser dessus... J'ai du reprendre toute cette partie pour faire une pente dans le bon sens et poser du carrelage en bas du mur. je n'avais jamais posé de carrelage auparavant, mais mon travail est mieux fait que celui de l'artisan...

Une pompe à eau a été posée ainsi qu'un tank (parce que bien sûr, il y a des coupures d'eau deux à trois fois par jour, comme les coupures d’électricité d'ailleurs). Evidemment, une fois les ouvriers partis, on s'aperçoit qu'il y a des fuites à plusieurs endroits. Ruban téflon, silicone et scotch devront être posés pour limiter les dégâts.

Une machine a laver est mise, Je propose de tirer une alimentation électrique. Je pense à la placer sous baquettes. On me dit que les ouvriers vont le faire. Il le font, mais sans baquette, en tordant les filles et en piquant parfois les fixations dans l'isolant ! Là, je ne suis pas encore intervenu, mais je vais devoir tout refaire si je ne veux pas finir par prendre le jus.

Tous ces travaux ont été effectués par des artisans. Nous avons choisie le plus cher pour avoir de meilleurs chance que le travail soit bien fait et j'ai personnellement, doublé le salaire des ouvriers (+ 300 bahts par jours par personne) par équité et pour qu'il aient envie de bien faire. Mais ça ne suffit manifestement pas. Quand aux ouvriers d'une grande chaîne de bricolage que tout le monde connait ici, ils semblent plus professionnels, mais fuites et ligne électrique consternantes sont de leur fait.

Voyez vous-mêmes :

Est-ce que tu as un bon avocat???

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1896

Tout d'abord, un grand merci à Loei-Issan pour cette présentation de la construction de sa maison.
J'ai un ami vers Sisaket qui a construit lui aussi une très belle maison.
Pour ma part, n'étant pas expat, pour le moment, je pense envisager plus de la location pour mes futurs séjours (de l'ordre de 9 à 10 mois par an).

Par contre, une question me vient pour Supermotard: Tu as l'air démoralisé de la qualité des constructions et du travail des thaïs. D'une part, même si j'ai souvent entendu des commentaires d'expats français sur la mauvaise qualité du travail des thaïs (il suffit de connaitre un commerçant expat à Pattaya, à l'entendre les thaïs n'auraient pas dépassé l'age de la pierre !!), au passage, j'en suis surpris car je travaille moi aussi avec des thaïs, et en dehors des problèmes inhérents à nos différences culturelles, je trouve qu'ils travaillent plutôt bien.
Cela remets-il en cause ce que tu penses de l'intérêt de vivre dans ce pays, je veux dire, cet aspect est-il insupportable au point de te tenter d'aller poser ton top-case ailleurs ?

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 11 ans, 1 mois #1898

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Merci les amis pour vos réactions. Loei Issan, ces satisfécits te sont décernés du fait du contraste entre ce que tu montre ici et ce que je vois dans 100 % des constructions autour de moi. Je ne crois pas une seconde qu’il y ait des maisons bien construites en Thaïlande par des Thaï, même si elles coutent 10 millions de bahts. Dans mon quartier, il y aune zone très résidentielle avec des maisons de nouveau riche, genre colonnades néo classique et grosses merco pour afficher le statut social… Et bien, elles doivent avoir 20 ans et sont déjà délabrées. En suite, leur conception est juste absurde. Par exemple, ils placent des fenêtres sans masque solaire et avec simple vitrage en grand nombre et sur toute les faces, dans un pays tropical où il fait toujours chaud et où le soleil peut apporter jusqu’à 2000 W par m2… Ce qui semble être le plus important pour la plupart d’entre ce sont les apparences. Donc, tant que ce qui est mal fait ne se voit pas, c’est bon.

Et il est faux de dire que ce problème ne se trouverait que dans la construction. Tout ce que nous avons commandé sans exception pour équiper la maison de mon ami s’est avéré non conforme à ce que nous avons commandé. Et dans la vie de tous les jours c’est pareil. La couleur de la table est différente de celle du modèle d’expo, les rideaux ne sont pas à la bonne longueur, leur fixation pas à l’endroit prévu et les crochets différents de ceux annoncés, la cuisine intégrée est fixée avec 5 cm de décalage par rapport à ce qui a été demandé, l’égout qui passe sous la maison est cassé et tous les excréments se déversent dans le terrain constituant une poche de que je n’ai pu réorienter vers le collecteur qu’en faisant un drain en pierre et en perçant la canalisation normale sur le coté pour que ce truc affreux reprenne le bon chemin, la peinture de la grille d’entrée a été faite sur la rouille et même sur les projections de boue de la rue, le haut vent conduit l’eau sur un mur poreux qui est donc détrempé à chaque pluie, le lit n’est pas à la taille commandé, les climatiseurs sensés avoir des filtres anti ceci et anti cela n’en possèdent aucun, internet vendu pour un certain débit en assure entre trois et dix fois moins, quand il n’y a pas de coupure, l’électricité est coupée sans préavis 3 à 5 fois par jours et bien sûr surtout par soirée, l’eau arrive quand ça leur chante et son adduction dans la rue fuit, les plaques d’égout sont décalées et surélevées quand il y en a, la nourriture achetée au supermarché est régulièrement dépassée (pomme noire à l’intérieur, fromage dégradé, surgelés ayant été manifestement longuement décongelés), au restaurant on a beau dire que l’on ne veut pas de plat relevé il trouvent toujours le moyen d’y ajouter du piment, j’ai déjà eu deux infections alimentaire dont une grave en mangeant au restau y compris dans un qui semblait très clean, quand je demande que l’on me fasse la pression des pneus à la station service personne ne sait combien mettre et il m’est arrivé que l’on charge à 5 kg là où il en fallait 2,2. Quand on pose une question à un vendeur, dès que c’est à peine technique il n’a strictement aucune idée de la réponse et ils s’en fichent, ils se contentent de sourire, c’est gentil mais ce n’est pas ce que le client attend. Les vendeurs de matériaux ne savent même pas ce qu’ils vendent (ils ignorent ce qu’est un bloc de béton cellulaire alors qu’ils l’ont devant eux en stock), ils me disent qu’ils n’ont pas les éléments séparés pour faire moi-même une moustiquaire alors que c’est faux puisque je trouve tout en cherchant bien… Je suis lourd n’est-ce pas ? Mais ce n’est qu’un tout petit échantillon de ce dont ils sont capables ! Ce n’est pas une volonté de mal faire, ni de la méchanceté, c’est juste comme ça, parce que ils ont toujours vu que ça se passait comme ça...

Pour répondre à Olivier, si mon amour Thaï n’était pas obligé de rester ici (et donc moi aussi sauf à le quitter), bien sûr que je reviendrais vers mon cher et vieux pays, malgré ses râleurs invétéré et le manque de gentillesse des gens et le climat pas toujours agréable.

Ceci dit, quand les choses ne sont pas parfaites, il y a une belle opportunité à les améliorer... Or, avec notre mentalité de farang, si nous apportons nos défauts, nous apportons aussi notre esprit critique et nos solutions. Ainsi, je pense qu’il y a de belles chances de réussite pour les farangs dans ce pays. Nous pouvons apporter lui beaucoup. Et puis, c’est à nous de nous adapter un minimum à notre pays d’accueil que nous devons respecter.
Moderateurs: Administrateur
Temps de génération de la page: 0.26 secondes

Commentaires

Le coût de la vie en Thai
Bonjour, En effet, c'est du Rhum. Nous corrigeron
Le coût de la vie en Thai
Une petite erreur dans votre liste le Samgsong n'e
Itinéraire conseillé pour
Bonjour, Si vous n'avez pas beaucoup de temps à pa
Quand partir en Thailande
Bonjour, En ce qui me concerne, je pars souvent en
La prostitution en Thaila
Très bon arcticle. C'est vrais que il y a les fill
{yootooltip title=[facebook-thailande-tourisme]}Suivez toutes nos activités sur FACEBOOK et devenez fan de Thailande Tourisme{/yootooltip} {yootooltip title=[flickr-thailande-tourisme]}Suivez toutes nos activités sur FLICKR et découvrez toutes les photos de Thailande Tourisme{/yootooltip} {yootooltip title=[youtube-thailande-tourisme]}Découvrez la chaine vidéos de Thailande Tourisme sur Youtube{/yootooltip} {yootooltip title=[twitter-thailande-tourisme]}Suivez à tout moment les activités de Thailande Tourisme sur Twitter{/yootooltip} {yootooltip title=[myspace-thailande-tourisme]}Découvrez  les activités de Thailande Tourisme sur Myspace et suivez notre Blog{/yootooltip} {yootooltip title=[skyrock-thailande-tourisme]}Découvrez le Blog de Thailande Tourisme sur Skyrock{/yootooltip} {yootooltip title=[netlog-thailande-tourisme]}Suivez toutes nos activités de Thailande Tourisme sur Netlog et découvrez notre Blog{/yootooltip} {yootooltip title=[windows-live-spaces-thailande-tourisme]}Découvrez le Blog de Thailande Tourisme sur Windows Live Spaces et suivez toutes nos activités{/yootooltip} {yootooltip title=[nrj-thailande-tourisme]}Découvrez les nouveautés de Thailande Tourisme sur NRJ et suivez notre Blog{/yootooltip}