Thailande Tourisme

Mercredi, 22 Novembre 2017

slide-thailande-tourisme-11.jpg
Vous êtes ici : Forum Accueil
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La construction de notre maison étape par étape
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Forum relatif aux questions sur l'expatriation et la vie en Thailande

SUJET: La construction de notre maison étape par étape

La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1765

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
La première étape est la construction de la cabane. Elle sert à travailler à l'ombre quand c'est possible, protège la glacière des ardeurs du soleil, permet la sieste digestive et sert d'abri au cousin qui dormira sur place pour veiller sur le chantier. En avant plan l'incontournable pick-up qui est dans la famille depuis près de seize ans. Ici le terme de "véhicule utilitaire" à son sens.


Notre terrain est à 400 mètres du village. Nous y avons fait installer l'électricité à raison d'un poteau tous les 40 mètres. Il faut compter en moyenne 7.500 bahts par poteau installé mais nous les avons eu pour 5.300 grâce à un petit arrangement entre le chef du village et la compagnie d'électricité mais .... Chhuuuuuttt.
Pour l'électricité sur le chantier nous nous sommes branché directement sur le compteur et avons fait une installation sommaire et temporaire.


Pour l'eau nous avons opté pour l'indépendance. Creusement d'un puit et accès à la nappe phréatique 65 mètres plus bas. Nous allons installer sous peu une pompe et un système intermédiaire pour alimenter le chantier et la bétonnière. Pour l'instant c'est juste un tuyau de PVC émergeant du sol.


Un des oncles prépare les fers qui serviront pour le ferraillage des poteaux et des longrines. C'est fait selon mes indications et les divers plans que j'ai fourni. D'habitude en Thaïlande ils installent des poteaux tout fait et glissent ensuite les murs entre ceux ci. Moi je préfère d'abord installer les fers, ensuite monter les murs et enfin coffrer le tout et couler le béton qui solidarisera les poteaux et les murs.


Les gars ont commencé à creuser les tranchées qui accueilleront les longrines. Ils ne comprennent pas tellement pourquoi je veux travailler ainsi mais ils le font. Et on n'est pas au bout des surprises puisque je vais imposer la feuille de plastique entre la terre et la maçonnerie sans parler des doubles murs qui font déjà beaucoup jaser au village.


Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1766

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Voilà la fin de la journée qui survient en même temps que quelques nuages menaçants. Tout le monde se retrouve sous le cabanon discuter de tout et de rien.


Les gars m'ont demandé de commander une pelleteuse pour la prochaine maison car ce n'est pas une mince affaire que de creuser des tranchées si profondes dans une terre si dense et compacte. En effet, suite au dénivelé les tranchées ont débuté à 40 cm de profondeur pour atteindre 85 cm onze mètres plus loin.


J'ai fait des gars heureux ce midi en débarquant avec tout le matériel et les ingrédients pour préparer de la "som tam".


Autre attention qui m'a valu d'être élu le farang le plus sympa de la province, les deux bouteilles de wisky et le tabac apportés en fin de journée.


Une petite vue de la moitié du terrain, la seconde partie se trouve de l'autre côté de l'abri de chantier


Une des nombreuses vues qui entourent le terrain, le panorama sera bien plus grandiose quand j'aurai construit un étage, de beaux couchers de soleil en perspective. Bon là c'est couvert mais cela reste néanmoins beau

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1770

  • Administrateur
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Thailande Tourisme
  • Message: 217
  • Karma: 8
Salut Loei-issan,

Eh bien voilà la fameuse maison !
Dans un autre post, je te demandais si ta maison était terminée car je n'avais pas encore pris le temps de lire ce post ! Maintenant, je connais en direct (et en photos) l'avancement des travaux

En effet, tes exigences vont en faire jaser plus d'un au village, surtout en campagne mais tu as bien raison d'imposer ta manière de faire, surtout que tu as l'air de très bien connaitre le sujet !

Dans quoi travailles-tu déjà ?

Je pense que tes écrits vont intéresser notre ami Supermotard, qui est aussi très impliqué dans la construction en Asie du Sud-est !

Som-tam et deux bouteilles de whisky, c'est sur que tu dois être appréciés des ouvriers, c'est vraiment très sympa !

Merci aussi de partager cela sur le site,

Michael

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1772

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Salut Michael,

Pour répondre à ta question je dispose en fait de plusieurs casquettes ce qui m'a permis de diversifier mes activités : construction de maisons et de piscines, vente de terrains, tour operator sans oublier également une activité de commerce international développé grâce à mes petites connaissances de webmaster.

Pour Supermotard nous sommes en effet en contact depuis plusieurs jours en messages privés. Il fait des courriers aussi longs que les miens, voir encore plus, j'espère que l'on va pas te bouffer tout ton espace

Maintenant place à la suite du chantier

C'est un temps idéal pour travailler aujourd'hui. Le soleil est timide, la couverture nuageuse assez abondante et pas de pluie.
Les tranchées sont finies et on a installé le polyane. Cette feuille de plastique va isoler le béton de la terre. De cette manière cette dernière ne pourra pas absorber l'eau du béton frais et celui ci sèchera plus lentement. Un séchage trop rapide et un manque d'eau fragilise le béton. le rouleau de polyane est à 950 bahts (3,60 mètres par 40 mètres en micron 8)


Une fois le polyane posé on a déposé les fers des longrines en les surélevant de trois à quatre centimètres hors du contact du sol afin que le fer soit bien enrobé dans le béton à venir.


J'ai opté pour du béton en 240 kg de résistance au centimètre carré. Transport inclus cela revient à 1.700 bahts le mètre cube. Le camion visible sur la photo permet des livraisons de 5 mètres cubes.


Pour le calcul du volume je vous conseille de le faire par vous même. Le chef de chantier m'a demandé 4 mètres cubes. J'ai fait un rapide calcul écrit et j'ai commandé 7 mètres cubes. C'est tombé pile poil, même pas de surplus.


L'équipe tire le béton au fur et à mesure afin de tout mettre à niveau. Les cordeau préalablement installés aident à la tâche.


Pendant qu'une équipe nivèle le béton d'autres gars préparent les fers qui serviront de jonction avec le ferraillage des poteaux verticaux


Fin de la journée. Tout est prêt pour entamer une nouvelle étape mais place à un peu repos et une nuit réparatrice

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1782

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Bien vu Mickaël !

Je lis les écris de notre nouvel ami avec grand intérêt. Ses remarques sont très pertinentes même si l'idée de la double paroi n'est pas forcément intéressante. En effet dès que l'on dépasse une lame d'air de 14 mm, cet air peut se mettre en mouvement et augmenter ainsi le transfert de chaleur par convection. Or, entre deux paroi, il est quasiment impossible de réaliser un espace constant de moins de 14 mm... Sans parler du fait que cet air devrait être sec pour être isolent, ce qui n'est pas le cas entre deux parois en parpaing, en briques ou en béton. Il est de loin préférable de construire en simple paroi mais avec un matériaux présentant une résistance thermique plus grande, puis d'y adjoindre un isolant. Mais bon, je ne vais pas reproduire sur un forum un chapitre sur ce sujet qui fait 35 pages dans mon bouquin !

Là où notre ami apporte énormément aux visiteurs du forum, c'est quand il démontre que la construction à la Thaï est tout simplement consternante, tant en ce qui concerne la "qualité", si tant est que ce mot n'ai jamais eu un sens ici, qu'au niveau de la conception. Et ce même chez des constructeurs majeurs ayant pignons sur rue. Et je ne parle même pas du bricolage réalisé par les artisans dont le slogan semble bien être "vive le cache misère" !

Le bouquin en est à la relecture, ce qui veut dire que j'ai fini sa rédaction... J'ai contacté des traducteurs et je pense que d'ici la fin de l'année il sera sur le bureau des éditeurs. En même temps, je commence la version françaises à paraître dans les régions tropicales de France... ben oui, Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion...

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1788

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Et bien il va falloir que je l'acquière rapidement. Je ne savais pas pour l'espace de 14mm. Moi je suis quasiment à 6 centimètres... Néanmoins cela reste efficace. J'ai eu l'occasion de faire l'expérience entre une partie avec un mur simple et une partie en mur double. Côté extérieur le mur est brûlant. On retrouve une bonne partie de cette chaleur de l'autre côté sur le mur simple, cela continue même à irradier de la nuit. La chaleur est fortement atténuée dans le cas du double mur.
La question que je me suis posé au début était de savoir si on ne pouvait pas glisser quelque chose dans ce vide d'air afin d'isoler encore plus. Du sable ? Si tu as une réponse ce sera le bienvenue.

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1794

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Oui bien sûr, tu as un gain avec ta méthode par rapport à un mur simple. D'une part la conductivité thermique de l'air est moins bonne que celle du béton (même avec une largeurs supérieure à 14 mm et de l'humidité) et d'autre part, la résistance thermique globale de ta paroi est égale à l’addition des résistance thermique de chacun de ses composant. Ainsi, multiplier par deux l'épaisseur du mur le rend deux fois plus isolant... et deux fois plus couteux aussi. Avec l'air, par rapport à un mur simple, tu dois arriver en gros à 2,5 fois la résistance du mur simple fabriqué dans le même matériau.

Mais il existe des matériaux bien plus performant quand ils sont mis en ouvre de manière approprié, sans représenter de surcroît significatif et surtout qui reviennent moins cher que le double mur à résistance thermique égale. C'est notamment le cas du béton cellulaire. L'offre est importante en Thaïlande : Q-CON, DCON, Superbloc, CPAC, Smart Bloc, Y-Tong, etc...

Mais si ta construction est déjà avancée avec des parpaings par exemple, tu peux effectivement intercaler un isolant entre tes deux parois. Le gros avantage est que les isolants séquestrent l'air dans des tous petits volumes. Du coup, l'air emprisonné ne peut pas se mettre en mouvement convectif et il ne transmet donc pas les chaleur par ce moyen. Le plus courant en Thaïlande est d'utiliser la laine minérale (de verre ou de roche, par exemple disponible chez SCG sous le non de Green 3 qui inclue un film alu), ou du polystyrène expansé. Mais ce dernier est très sensible au feu donc pas trop recommandable entre des parois maçonnées.

En fait, 10 cm de béton cellulaire, autant de laine de verre et une plaque de plâtre peut être parfait. On peut arriver ainsi à une résistance thermique "R" d'environ à 3, ce qui est indiqué pour la Thaïlande. Mais ce n'est qu'un exemple. Et il faut absolument une très grande rigueur dans la pose : joint mince avec mortier colle spécial, murs jamais entre les piliers béton mais à l'extérieur (pour avoir un peu d'inertie thermique à l'intérieur) ou à l'intérieur (pour éviter l'inertie thermique pas indiqué en climat tropical humide aux températures assez stable et souvent supérieures à la température maximale de confort ressentie par le corps humain).

Il y a des alternatives plus "écolo" à ces isolants, comme les fibres végétales issues de la valorisation des déchets de productions agricoles destinées aux départ à d'autres fins, alimentaire par exemple (fibres de riz, de maïs, de durian, de coco, bagasse, etc.). Mais leur diffusion en Thaïlande n'est pas encore très développée.

Tous les matériaux ont des avantages et des inconvénients. Je les reprends dans le détail dans mon bouquin, mais c'est impossible ici de tout reprendre.

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1795

  • Supermotard
  • Hors ligne
  • Modératreur
  • Message: 561
  • Karma: 11
Il faudrait aussi évoquer l'isolation par rapport à la dalle qui constitue un formidable pont thermique... C'est difficile ici de tout bien expliquer sans être mal compris et donc sans aiguiller les gens sur de fausses pistes.

PS : Je vous prie de m'excuser pour l'orthographe, je devrais me relire avant de valider ! Et puis Mickaël à bloqué la possibilité du copier coller, ce qui fait qu'un paresseux comme moi ne peut plus refiler au correcteur de word la charge de débusquer les erreurs !

);o))

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1796

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Ce vendredi matin l'équipe pour l'eau est arrivée de bonne heure. La pompe submersible était déjà immergée et les gars mettaient la dernière main à la mise en place des "pvc" de l'installation temporaire.


Le panneau de contrôle qui surveillera en permanence le niveau d'eau de la cuve est déjà installé mais pour l'instant nous travaillerons avec un simple contacteur pour allumer ou éteindre la pompe en fonction de nos besoins.


Et voilà notre eau qui surgit des antres de la terre. Elle est fraiche et limpide. Mes beaux parents sont aux premières loges. Pour eux qui sont fermiers c'est un véritable trésor que cette eau à profusion et à la demande toute l'année.


Quand à l'équipe de maçons et bien elle continue à suivre mes plans et installe les cordeaux pour les murs qui serviront de coffrages


Début d'après midi le ciel se couvre de plus en plus et les premières gouttes de pluie font leur apparition


La boue rend le terrain trop glissant que pour rester en tongs ou en chaussures, on s'adapte donc


La pluie s'intensifie, je décide d'arrêter le chantier pour aujourd'hui. On troue un parpaing à l'extrémité, la pente naturelle du terrain drainera l'eau hors du chantier

Re: La construction de notre maison étape par étape il y a 6 ans, 3 mois #1797

  • Loei-issan
  • Hors ligne
  • Membre régulier
  • Message: 112
  • Karma: 3
Merci pour toutes tes précieuses informations Supermotard.
J'avais déjà fait un estimatif pour comparer le prix entre le double mur de parpaings ou une simple rangée de béton cellulaire, le coût de seconde technique étant quand même bien supérieur à moins bien sûr que le prix de ces blocs aient beaucoup diminuer.
Moderateurs: Administrateur
Temps de génération de la page: 0.32 secondes

Commentaires

Le coût de la vie en Thai
Bonjour, En effet, c'est du Rhum. Nous corrigeron
Le coût de la vie en Thai
Une petite erreur dans votre liste le Samgsong n'e
Itinéraire conseillé pour
Bonjour, Si vous n'avez pas beaucoup de temps à pa
Quand partir en Thailande
Bonjour, En ce qui me concerne, je pars souvent en
La prostitution en Thaila
Très bon arcticle. C'est vrais que il y a les fill
facebook-thailande-tourisme
flickr-thailande-tourisme
youtube-thailande-tourisme
twitter-thailande-tourisme
myspace-thailande-tourisme
skyrock-thailande-tourisme
netlog-thailande-tourisme
windows-live-spaces-thailande-tourisme
nrj-thailande-tourisme